top of page
  • Que sont les fourmis ?
    Les fourmis sont des insectes sociaux appartenant à la famille des Formicidés. Elles forment des colonies organisées avec une division du travail entre les individus. Chaque colonie est dirigée par une ou plusieurs reines, dont la principale fonction est de pondre des œufs. Les ouvrières, qui sont des femelles stériles, s'occupent des tâches telles que la recherche de nourriture, la construction du nid et la protection de la colonie. Les mâles ont pour principale fonction de s'accoupler avec les reines.
  • Est-il possible d'avoir une fourmilière sans reine ?
    Chez certaines espèces, en dehors de la reine, des ouvrières possèdent une spermathèque (une poche ou les spermatozoïdes sont collectés). Elles s'accouplent donc avec leurs congénères frères... Ce sont des gamergates ou ouvrières mariées. Lorsque la reine vieillit, les gamergates prennent le pouvoir et la plus forte va alors prendre le règne.
  • Combien mesure la plus grande fourmi de Suisse ?
    Les plus grandes sont les reines de Camponotus herculeanus et C. ligniperda qui atteignent presque 2 cm de long ! Ce qui reste raisonable.. La plus grande fourmi au monde se trouve en Amérique du Sud: elle est du genre Dinoponera et ses reines peuvent mesurer entre 3 et 4 cm !
  • Combien mesure la plus petite fourmi de Suisse ?
    La plus petite fourmi mesure 1.5 mm ! Ce sont les ouvrières de Solenopsis fugax. On trouve des petites colonies de fourmis dans des galles, des glands et dans des fènes (fruit du hêtre) !
  • Existe-t-il des mâles sans ailes ?
    Il existe des espèces de fourmis parmis lesquelles les mâles n'ont pas d'ailes. Ils sont appelés ergatoïdes (à allure d'ouvrières). Au sein de l'espèce Cardicondyla, les mâles ont des mandibules en forme de sabre pour les combats. Chez les Cardicondyla obscurio, il y a des mâles avec et sans ailes. Pour éviter la confrontation, les mâles ailés peu agressifs prennent l'odeur des princesses et subissent alors les "assauts" des ergatoïdes sans succès reproductif !
  • Exise-t-il des fourmis invisibles ?
    Oui, les fourmis du genre Tapinoma melanocephalum ( tête noire) sont appelées aussi fourmis fantômes. Elles sont très petites, de1,3 à 2 mm chez les ouvrières, mais surtout les pattes et l'abdomen sont translucides. C'est une espèce invasive d'origine tropicale que l'on retrouve dans des serres, les zoos ou les bâtiments bien chauffés. Elles sont bien cachées dans de petits interstices tels que plinthes, catelles ou cadres de porte. Ainsi elles échappent à notre attention !
  • Est-ce que des fourmis peuvent-elles échapper à la noyade ?
    Oui, il semble que certaines espèces de Formica ou de Camponotus savent nager. Leur corps et leurs pattes sont recouverts d’une sorte de cire qui repousse l’eau. Par exemple, l'exosquelette de la fourmi de feu repousse naturellement l’eau et sa texture grossière retient les bulles d’air. Elles se lient entre-elles pour créer des radeaux flottants qui peuvent tenir pendant des semaines, si nécessaire, et maintenir la colonie jusqu’à ce que l’eau se retire. L’eau est repoussée à l’entrée des trachées qui servent aux fourmis à respirer. Elles ne se noient pas, enfin pas toutes !
  • Les fourmis ont-elles un cœur ?
    Les fourmis ont un coeur oui… et non! Ce n'est pas un vrai coeur ni de vrais vaisseaux sanguins. L'hémolymphe (Fluide jouant le rôle du sang chez les invertébrés) n'est pas enfermé dans des vaisseaux. Ce coeur est placé dorsalement dans leur abdomen. Il est allongé, comme un tuyau, avec de petites ouvertures sur le côté, les ostioles. Il se prolonge vers l'avant en une «aorte», un vaisseau ouvert qui va jusqu'à la tête. Cela fonctionne comme une pompe aspirante et refoulante. L'hémolymphe libre dans le corps rentre par les petites ouvertures latérales par dilatation et puis est envoyé vers la tête par contraction l'abdomen.
  • Combien y a t'il de forme de parasitisme chez les fourmis ?
    Il y a en a 3 Xénobiose Une des deux espèces ne peut vivre sans l'autre. Certaines espèces de fourmis établissent une relation de xénobiose avec d'autres espèces. Elles construisent des nids distincts à l'intérieur du nid de la colonie hôte, et ont la capacité d'accéder aux galeries de l'hôte, tout en maintenant des passages inaccessibles pour les membres de la colonie hôte. Le parasitisme sociale temporaire. Limité à la période de fondation de la colonie, la reine étrangère tue la reine hôte et fait élever son couvain par les ouvrières résidentes. L'esclavagisme ou doulose. Raids pour s'approprier du couvain et des nymphes qui assureront toutes les activités nécessaires à la survie de la fourmilière. Il faut rappeler que les fourmis se reconnaissent essentiellement grâce aux phéromones : si la reine parasite parvient à prendre "l’odeur" de la colonie, les ouvrières ne la reconnaitront plus comme une intruse.
  • Combien de moyens de défense les fourmis ont-elles ?
    Elles en ont 4 : Le venin de l'acide formique. Chez Formica la projection du venin peut atteindre 20 cm ! Le venin pénètre dans les membranes inter-segmentaires de l'abdomen et tue ainsi l'ennemi. L'aiguillon, comme le dard de l'abeille, inocule une autre sorte de venin. La morsure par les mandibules qui sectionnent soit les antennes, soit les pattes ou encore coupent en deux la fourmis ennemie. Enfin, les kamikazes qui se font exploser l'abdomen en arrosant l'ennemi d'acide ou de spray fil serpentin qui immobilise l'ennemi.
  • Combien y-at-il de fourmis dans le monde ?
    On estime qu’il y a environ 1 million de fourmis pour chaque être humain dans le monde ! Soit environ 8 quadrillions (8,000,000,000,000,000) de fourmis.
  • Combien d'estomacs les fourmis ont-elles ?
    Les fourmis possèdent deux estomacs, et cela ne découle pas d'une avidité alimentaire. L'un de leurs estomacs sert à stocker de la nourriture pour leur propre consommation, tandis que le second a pour rôle de stocker des réserves alimentaires à partager avec d'autres membres de la colonie. Ce mécanisme est désigné sous le terme de "trophallaxie" et favorise une collaboration particulièrement efficace au sein de la colonie. Ainsi, les fourmis chargées de la quête alimentaire peuvent conserver des provisions pour celles qui demeurent sur place, assurant ainsi la protection de la reine et du nid.
  • Comment les fourmis respirent-elles ?
    Les fourmis respirent en absorbant de l'oxygène à travers des spiracles, des ouvertures présentes sur les côtés de leur corps. Ces spiracles sont connectés par un réseau de tubes qui facilitent la distribution de l'oxygène dans la plupart des cellules de leur organisme. Le déplacement des fourmis joue un rôle crucial dans le processus respiratoire, permettant à l'oxygène de circuler à travers les tubes tandis que le dioxyde de carbone est évacué par ces mêmes conduits. C'est ainsi que les fourmis maintiennent un échange efficace de gaz pour répondre à leurs besoins respiratoires.
  • Combien de temps vit une fourmi ouvrière en moyenne ?
    La durée de vie d'une fourmi ouvrière dépend de l'espèce. Certaines vivent quelques semaines, tandis que d'autres peuvent vivre plusieurs mois. Les ouvrières sont généralement éphémères par rapport à la reine.
  • Les fourmis peuvent-elles entendre ?
    Les fourmis ne possèdent pas d'oreilles, contrairement à d'autres organismes nuisibles tels que les rats. Cependant, leur absence d'oreilles ne signifie pas qu'elles soient dépourvues de capacité auditive. Leur moyen d'audition repose sur l'utilisation des vibrations. Les fourmis détectent des signaux sonores en utilisant leurs pattes comme récepteurs, leur permettant ainsi d'entendre et de réagir aux informations auditives. C'est ainsi qu'elles peuvent percevoir des sons liés à la recherche de nourriture ou détecter des signes de danger dans leur environnement.
  • Les fourmis et les dinausaures ont-ils cohabités ?
    les fourmis sont aussi vieilles que les dinosaures. Selon une étude menée par les Universités d’Harvard et de l’État de Floride, les fourmis ont fait leur apparition au cours de la période du Crétacé, il y a environ 130 millions d’années. Elles ont réussi à survivre à des événements majeurs tels que l'extinction du Crétacé-Tertiaire qui a entraîné la disparition des dinosaures, ainsi qu'à l'ère glaciaire.
  • Comment les fourmis communiquent-elles entre elles ?
    Les fourmis utilisent principalement des phéromones, des substances chimiques sécrétées par des glandes spécialisées. Ces phéromones servent à marquer des pistes, à signaler la présence de nourriture, à indiquer le chemin du retour au nid, et à coordonner les activités au sein de la colonie.
  • Quel est la relation entre les fourmis et les pucerons ?
    À l'instar de notre élevage de vaches, moutons, porcs, poulets et poissons pour assurer notre approvisionnement alimentaire, les fourmis adoptent une stratégie similaire en élevant d'autres insectes. Le cas le plus fréquent est celui de l'élevage de pucerons. Les fourmis assurent la protection des pucerons contre leurs prédateurs naturels et les abritent des intempéries dans leurs nids, garantissant ainsi un approvisionnement continu de miellat.
  • Qu'est-ce que la trophallaxie chez les fourmis ?
    La trophallaxie est un comportement social où les fourmis partagent de la nourriture en régurgitant des gouttes de liquide nutritif. Cela permet la distribution efficace des ressources au sein de la colonie.
  • Comment les fourmis choisissent-elles leur reine?
    Les fourmis choisissent généralement une larve qu'elles nourrissent spécialement avec une substance nutritive appelée "gelée royale", favorisant son développement en reine.
  • Pourquoi les fourmis pratiquent-elles l'« hygiène sociale »?
    Les fourmis pratiquent l'hygiène sociale en retirant les déchets et les cadavres du nid, minimisant ainsi les risques de maladies et contribuant à maintenir la propreté dans la colonie.
  • Quel rôle jouent les ouvrières au sein d'une colonie de fourmis ?
    Les ouvrières sont responsables de nombreuses tâches au sein de la colonie, telles que la recherche de nourriture, les soins aux larves, la construction de nids et la défense de la colonie contre les prédateurs-
  • Combien d'espèces d'abeilles sauvages existe-il en Suisse ?
    Il existe plus de 600 espèces d'abeilles sauvages de Suisse, dont environ 45% sont considérées comme menacées.
  • Est-ce que les fourmis ont des poumons ?
    Les fourmis, comme tous les insectes, n'ont pas de poumons. Ils respirent à travers de minuscules trous dans leurs flancs – les spiracles – une paire par segment. Celles-ci conduisent à un réseau de minuscules tubes - trachées - imprégnant tout leur corps, se rétrécissant de plus en plus, fournissant de l'air (et donc de l'oxygène), directement aux tissus qui l'utilisent, plutôt que d'utiliser le sang pour le transporter comme les mammifères.
bottom of page